La finaliste française au titre de meilleure prof au monde utilise le Mind mapping

lundi 14 août 2017 par Pierre Mongin
  • C’est en 2013 dans les couloirs du CRDP Nord à Lille que j’ai rencontré Marie-Héléne Fasquel. Elle commençait à utiliser le Mind mapping ou cartes mentales dans ses classes de Boulogne sur mer.
  • Nominée au trophée du meilleur professeur du monde parmi 22000 enseignants d’une centaine de pays.

Accueil | Contact | Plan du site | Mentions légales | Statistiques du site | Visiteurs : 1201 / 832121

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Enseigner  Suivre la vie du site Enseigner l’anglais avec le mind mapping   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Creative Commons License